Pourquoi cette initiative ?

Nous ne nous étendrons pas sur un point sur lequel tout le monde est d’accord : la création d’entreprises est un des moteurs majeurs du développement des territoires.

La dynamique de ce secteur est quasi exclusivement  mesurée à partir d’un indicateur qui définit donc la politique d’accompagnement :

  • le nombre de projets créés. Cet indicateur montre que nous sommes les champions de la création d’entreprises. Cependant, en parallèle nous sommes sur le podium des destructions d’entreprises.

Notre approche est autre :

Un projet de création qui se développe engage le porteur qui devient un acteur dans le développement des territoires et des personnes en lien avec le projet. Il doit donc veiller à sa pérennité. L’entrepreneuriat est donc un acte responsable et durable.

Nous prônons l’utilisation de la notion de pérennité des projets dans les politiques d’accompagnement.

Un élément majeur favorisant la durabilité des entreprises vient du fait qu’elles sont le fruit d’un projet de vie du créateur. Vient ensuite l’équation entre les besoins de clients et l‘offre d’un entrepreneur.

Le développement de l’entrepreneuriat devrait donc passer par deux entrées :

  • Les éléments de motivation des personnes : le savoir être.
  • Les compétences : le savoir faire

Notre projet de Centre de Développement de l’Entrepreneur s’inscrit résolument dans ces deux idées.

Notre originalité vient du fait que notre cursus d’accompagnement utilise des outils d’acquisition des compétences très différents de ceux des organismes de formation traditionnels.